MOBILISER LES INTELLIGENCES COLLECTIVES POUR SURMONTER LA CRISE



Pour gagner une guerre, il faut mobiliser toutes les ressources disponibles.
Les organisations -entreprises, administrations, ou associations -disposent de réserves sous-exploitées d'intelligence collective pour faire face à la crise du Covid-19 et pour préparer la relance des activités après la crise.

Beaucoup d'entre elles se sont bien entendu mises en ordre de bataille pour gérer la crise malgré le confinement, en multipliant les échanges de mails et les téléconférences, avec ou sans visio.

Ces échanges se font le plus souvent au sein d'équipes qui partagent par construction des problèmes communs, parce qu'elles sont responsables d'une entité opérationnelle ou fonctionnelle, ou bien qu'elles collaborent à un même processus ou à un même projet. C'est sans doute un bon moyen d'apporter des réponses immédiates aux problèmes les plus urgents, mais il est possible d'aller plus loin dans l'utilisation des ressources collectives, pour affronter les situations et pour créer le futur.

 Les principes du WebCodev®

Nous avons régulièrement constaté chez MyDev dans le cadre de nos programmes de développement du leadership qu'il était possible de trouver rapidement des solutions mieux adaptées et souvent plus créatives aux problèmes de chacun :

- en jouant sur la puissance de coopération d'un groupe de pairs issus d’équipes différentes et travaillant en confiance,
- et en appliquant un processus structuré de codéveloppement rapide de résolution de problèmes, praticable à distance. 
Il existe ainsi dans la plupart des organisations un gisement inexploité d'intelligence collective, un gisement qu'il est possible de mettre en mouvement en constituant des groupes de codéveloppement express et en les réunissant en visioconférences, facilitées par un expert du process de WebCodev®.

L'organisation des groupes de codéveloppement

Un groupe de codéveloppement est un regroupement de personnes qui partagent l’objectif de progresser ensemble et de faire progresser leur organisation, qui se respectent mutuellement, sans lien de dépendance hiérarchique, d'une taille suffisante pour croiser des perspectives complémentaires (plus de 5), mais suffisamment restreinte pour ne pas dégénérer en mosaïque d'opinions (maximum de 10).

Chacun des membres du groupe bénéficie à tour de rôle de l'opportunité d'être le "client" d'une séance de codéveloppement, en soumettant un problème aux autres participants - ses "consultants".

Le groupe doit pour bien fonctionner s'appuyer sur un facilitateur formé aux méthodes du codéveloppement en mode WebCodev®. Ce facilitateur doit être capable de stimuler l'émergence et l'épanouissement des relations de confiance indispensables à l'expression authentique des problèmes et de pistes de solution .Il doit aussi garantir la qualité du processus de discussion et la transformation des idées en actions applicables et concrètes:
-en préparant la formulation des problématiques à traiter avec le client de la séance
-en veillant pendant la séance au respect des règles du codéveloppement express
- et en débriefant la séance avec le client pour s'assurer que les solutions concrètes envisagées débouchent sur un plan d'action en phase avec la problématique exprimées

Les règles du codéveloppement express

Le processus de codéveloppement express a été conçu par les équipes de MyDev pour permettre l'application des principes mis au point par Adrien Payette et Claude Champagne (codéveloppement managérial) dans des séances beaucoup plus courtes (1 heure chrono) que les pratiques habituelles.

Chaque séance d’une heure se déroule en trois temps d'échange, dont la règle de jeu numéro 1 est la confidentialité des propos tenus:

Le premier temps vise à bien formuler le problème à résoudre, par la combinaison de 3 étapes
- une séquence où le client décrit au groupe de pairs (consultants) le contexte et le problème qu'il cherche à résoudre
- une séquence où les consultants posent des questions de clarification au client, afin de mieux comprendre les enjeux, acteurs et spécificités de la situation
- et une séquence où le facilitateur aide le client à reformuler sa problématique pour que les consultants puissent optimiser leur contribution et proposer leurs solutions et recommandations

Le deuxième temps permet au client de recueillir et d’accueillir des idées, des suggestions, des retours d'expérience, des interrogations et des conseils formulés par les consultants dans un processus d'ouverture et d’écoute active.

Le troisième temps vise à tirer les conclusions de ces échanges, avec 2 étapes
-une séquence de restitution par le client des idées et suggestions qu'il retient de la séance
-et une séquence de partage des feedbacks et des apprentissages des participants

  Le processus de WebCodev® permet ainsi de contrôler et d'optimiser les temps de questionnement, d'écoute active, et de formulation de propositions pour tirer le meilleur parti des expertises et des expériences du groupe de codéveloppement, et pour aboutir à des réponses concrètes au problème posé par le client .

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire. Bonne journée !