PORTRAIT D'UN GRAND ENTREPRENEUR - 4ème partie: les enseignements de l'expérience de Gérard Brémond

Aucun commentaire:

Les conseils de Gérard Brémond

Gérard Brémond a trois conseils à partager avec les candidats au leadership entrepreneurial: 


1) Détecter ce pour quoi on a des dons particuliers et savoir provoquer et saisir les opportunités pour les mettre en application.

2) Eviter la routine et sortir de sa zone de confort: "L'échec peut être nécessaire, il faut savoir prendre des risques."


3) Se lancer dans des projets qui vous passionnent: "Si vous êtes dans un secteur qui vous ennuie, changez! "




Ce qui lui reste à démontrer:

Passer les relais et se retirer en laissant derrière soi une organisation tonique, capable de maintenir un bon équilibre entre stabilité et stimulation du changement, est bien sûr l'étape la plus difficile d'un parcours de leader entrepreneurial: c'est celle qui manque encore au palmarès de Gérard Brémond.




Son premier défi est selon les apparences de réussir la transition vers un leadership collectif en transférant les responsabilités de Direction Générale et en partageant le pouvoir pour préparer sa succession:
" Plusieurs directeurs généraux se sont succédés. Aujourd'hui je suis entouré d'un comité de direction générale qui fonctionne de manière collégiale et cette organisation me convient."

Comment faire pour recentrer son action de leader au sein de PVCP sur les choix stratégiques et sur le développement du capital humain et pour se désengager du pilotage de la performance opérationnelle?


Le deuxième défi, qu'il se reconnait lui-même, est de se ménager le temps de prendre du recul et d'éviter le piège de l'impatience des résultats qui nous vient avec l'âge:

" L'intuitif et l'affectif peuvent prendre le pas sur 'intellectuel, il faut savoir conserver sa maîtrise de soi, son bon sens et une distance par rapport aux événements et aux situations pour mieux s'adapter. Avec le temps, je suis plus rapide dans la prise de décision, j'ai envie que les choses avancent plus vite."

Comment limiter les comportements interventionnistes en renonçant au reporting intégral?


Son troisième défi, dont la résolution conditionne vraisemblablement celle des deux premiers, est probablement de pérenniser l'actionnariat de PVCP et de s'investir dans d'autres projets:

" L'indépendance reste ma première valeur, je suis investi y compris personnellement dans le devenir de mon entreprise."

Comment lorsque l'on est un leader aussi entrepreneurial que Gérard Brémond, réussir à prendre du recul par rapport à "son entreprise" en investissant son énergie dans d'autres projets que PVCP? Cela passe-t-il par des décisions patrimoniales?


PORTRAIT D'UN GRAND ENTREPRENEUR - 3ème partie: les atouts de Gérard Brémond

Aucun commentaire:

Gérard Brémond impute sa réussite à 4 de ses principes de leader:


1- Son mélange d'audace et de prudence, qui lui permet de détecter les signaux faibles et d'agir au bon moment:
"C'est mêler de la détermination et du détachement, du réalisme et de la soif d'absolu. Cette ambivalence peut déconcerter mes interlocuteurs mais m'a permis de hisser le Groupe Pierre & Vacances- Center Parcs à la place n°1 européen des résidences de vacances."

2- Son style de management, qui sollicite autant le quotient émotionnel que le quotient intellectuel de ses interlocuteurs:
" Pour faire confiance à bon escient, j'opte volontiers pour un leadership basé sur un style de management inspiré du jazz, sans routine ni convention mais avec un peu de provocation et de déstabilisation car ça reste une relation vivante et un échange ludique."

3- Son implication au jour le jour, qui contribue à l'élaboration des orientations stratégiques:
" On me présente comme un patron interventionniste. Je prends des décisions et je délègue, mon rôle est surtout de challenger les directeurs des filiales avec des objectifs clairs. Pour cela, j'ai besoin d'une information détaillée qui me remonte quotidiennement. J'estime indispensable de visiter nos villages et résidences pour me rendre compte des réalités du terrain, observer les comportements des clients pour mieux anticiper leurs attentes."

4- Sa posture de chef d'orchestre, qui laisse à chacun la possibilité de s'exprimer:
" Le collectif est davantage que l'addition d'individualités. L'entreprise est un big-band. Je laisse de la liberté aux managers parce que je veux qu'ils soient créatifs et qu'ils ne se contentent pas de reconduire ce qui s'est fait par le passé. Nous travaillons souvent par équipes de projet, ce qui est très stimulant. Rien n'est pire que la routine."

Petit-déjeuner débat le mercredi 28 juin sur le leadership en mode projet

Aucun commentaire:
Etes-vous concerné par les questions ci-après?

- Pourquoi un leader a-t-il besoin de porter un projet pour obtenir l'engagement de ses équipiers?
- Pouvons-nous tous être les entrepreneurs de nos projets?
- Est-il raisonnable de parier sur la confiance?
- Comment pérenniser une dynamique de projet dans son entreprise?  

Voici une dernière opportunité avant de prendre quelques vacances de participer à un débat sur le leadership en mode projet.


Le MIT Club de France organise un petit déjeuner débat autour de 3-2-1 Leaders.
Ce sera le mercredi 28 juin, de 8 heures à 9 heures 30, au Café Latéral, 
4 avenue Mac Mahon à Paris 8ème.

Pour vous inscrire : 

PORTRAIT D'UN GRAND ENTREPRENEUR - 2nde partie: la saga de Gérard Brémond

Aucun commentaire:

( Droits: DR-REA)

Oui c'est bien de Gérard Brémond qu'il s'agit!

Bravo à ceux et celles qui l'ont deviné....



Gérard Brémond célèbre en 2017 les 50 ans du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs, devenu leader européen des résidences de tourisme dont il avait inventé le concept - suivi rapidement par celui de nouvelle propriété - dans les années 70, après avoir révolutionné l'architecture des stations de montagne en créant la station d'Avoriaz.

Sa vie d'entrepreneur a donc commencé avec la création, dès la sortie de ses étudesd'Avoriaz, en 1967. Cette réalisation est sa plus grande fierté. Fierté d'être passé de l'utopie à la réalité sans égratigner l'âme du projet.

Gérard Brémond rencontre en 1966 le champion olympique Jean Vuarnet. Il s'entoure aussi de Jacques Labro (jeune architecte à qui il donne sa confiance alors qu'il n'a encore jamais rien construit mais qui est lauréat d'un Grand Prix de Rome en 1961), ainsi que de ses compères Jean-Jacques Orsoni et Jean-Marc Roques. Ainsi est imaginée, puis créée: Avoriaz. Une station de montagne hors du commun, sans voitures, dont l’architecture, humble et forte, épouse son environnement jusqu'à être qualifiée de "mimétique". 

Entrepreneur infatigable, Gérard Brémond se passionne aujourd'hui pour trois nouveaux projets:

- le Village Nature Paris: destination éco-touristique de nouvelle génération située à 30 km de Paris co-conçue avec Euro Disney qui ouvrira ses portes à l'été 2017

- la Fondation Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs: projet qui a pour vocation de contribuer à la vitalité des territoires et à la création de lien social dans les régions où le Groupe est implanté, en France et à l'international

- le développement à l'International, dont la Chine


A suivre dans un prochain article...
 

PORTRAIT D'UN GRAND ENTREPRENEUR - 1ère partie: QUI est-il?

Aucun commentaire:
A quoi ressemble pour lui une bonne journée ?

Des petits papiers, des rencontres, des réunions, des rendez-vous enchaînés, des échanges improvisés.... Une vraie partition de jazz ! J’arrive vers 11h au bureau, mes journées de travail ne se terminent pas avant 22h. J’aime le côté ludique, imprévisible d’une journée de travail. L’événement qui ne se déroule pas comme prévu, surtout quand c’est une bonne surprise. La complicité avec un architecte, un paysagiste, un partenaire. 

Je consacre malgré tout 1h30 au jazz, c’est mon oxygène. J’écoute des vinyles à la maison, je fréquente des concerts et les clubs, je vais à la découverte de nouveaux talents pour la programmation musicale de la station de radio que je détiens. Je passe du temps avec mon épouse à discuter des projets qui seront portés par notre Fondation familiale. 

Ouvrir la voie, imaginer, créer... est mon leitmotiv, je réfléchis constamment au tourisme de demain. 

Quels sont ses principaux talents de leader?





L'avez-vous reconnu?

Si vous pensez avoir deviné qui il est, envoyez votre réponse avant le lundi 12 juin 2017, par email, à : 123entreprendre@gmail.com

Les auteur(e)s des trois premières réponses justes recevront un exemplaire dédicacé du livre et seront invités, s'ils le souhaitent, à publier un portrait dans le blog 321 leaders!

"REFORMEZ! par le dialogue et la confiance" - un livre à déguster...de JP Bailly

Aucun commentaire:
Ayant eu l'occasion de procéder lors d'un débat récent à un échange de livres avec Jean-Paul Bailly, je me suis plongé avec délectation dans la lecture de "REFORMEZ! par le dialogue et la confiance", l'ouvrage qu'il a publié en septembre 2016 chez Descartes et Cie pour partager ses convictions sur les conditions d'une réforme réussie, comme celles qu'il a menées à la RATP et à La Poste.




Outre une forte intéressante préface d'Emmanuel Macron, révélatrice des convictions qui sous-tendent l'approche des réformes annoncées par notre nouveau Président, les lecteurs du livre de Jean-Paul Bailly constateront une grande convergence entre les principes que je défends et ceux qu'il a mis en oeuvre, notamment:

- la nécessité de donner du sens en expliquant la raison d'être, l'ambition et les principes de construction et de mise en oeuvre de ses projets

- le rôle décisif de la maîtrise du temps, avec des phases de concertation dans la durée et des phases de réaction rapide, de bons choix de chronologie, et une capacité permanente d'anticipation

- et le rôle essentiel de la confiance dans l'engagement des parties prenantes et dans la conduite du changement

En voici quelques morceaux choisis:

Partage d'expérience autour de l’écriture du livre « 3-2-1 Leaders » - par P. Masson - soirée Inergens

Aucun commentaire:
Publier un livre n’est pas qu’une expérience d’écriture, c’est une expérience de leadership en mode projet comparable à la production d’un film.

Elle est riche d’enseignements pour les entrepreneurs et les managers entreprenants auxquels mon livre 3-2-1 Leaders s’adresse.