MERCI!

Aucun commentaire:
Merci aux amis fidèles et aux lecteurs enthousiastes qui se sont joint à mes proches et qui ont profité de cette opportunité de se retrouver ou de se rencontrer. Ils ont fait travailler mon poignet pour les dédicaces, mais ils m'ont donné beaucoup d'énergie positive.

Le prochain créneau sera le 25 avril à 18 heures 30, à l'atelier B45, 45 Boulevard Victor Hugo à Clichy

A bientôt

Philippe Masson

Le nouveau jeu d'AMAZON: CHERCHEZ L'ERREUR!

Aucun commentaire:

Non, ce n'est pas une usurpation d'identité!
C'est le nouveau jeu de cache-cache inventé par Amazon le 1er mars pour empêcher ses clients de trouver mon livre, avec deux règles de jeu:
1) l'attribuer à Bertrand Collomb
2) le rendre introuvable par le titre 3-2-1 leaders
J'ai failli me tordre de rire!!!!😁😁😁😁😁

Mais pour finir, nous avons gagné ce matin: l'erreur vient d'être rectifiée ! 👏👬👏👬👏

https://www.amazon.fr/3-2-1-leaders-Collectif/dp/2212566360/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1490179062&sr=8-1&keywords=philippe+masson+eyrolles

Synthèse du livre "3-2-1 Leaders"

Aucun commentaire:

DU MANAGEMENT AU LEADERSHIP ENTREPRENEURIAL


Dans un monde où la clé de la survie est l'adaptation, il n’existe plus de management « de croisière » où l’on pourrait stabiliser les pratiques et reproduire les modèles éprouvés. Mais les exigences de frugalité et de niveau de service des clients, les performances attendues par les actionnaires ou commanditaires, et les contraintes statutaires et sociétales empêchent les entreprises d'être complètement "libérées". Le leadership en mode projet est le maître-mot d'un management efficace dans un environnement fluctuant.

L'enthousiasme des générations Y ou Z pour la création de start-up ou l'entrepreneuriat social reflète une appétence naturelle pour relever le défi de participer à un projet porteur de sens. Et la victoire de réseaux d'intelligence collective sur le savoir individuel ainsi que la contestation croissante de l'autorité hiérarchique compliquent, au sein des entreprises, la tâche des managers s'ils n'ont pas un projet motivant et engageant à proposer à leur équipe. 

C’est en favorisant l'émergence de leaders entrepreneuriaux et en développant la tonicité des pratiques managériales, tant dans la sphère publique ou associative que dans les métiers concurrentiels, que nous pourrons peut-être limiter les restructurations brutales et leur cortège de traumatismes.

J'ai été encouragé par l'écho qu'a reçu mon projet de livre auprès des quinze managers ou entrepreneurs qui ont accepté d'y témoigner de leurs expériences du leadership en mode projet.


Ils ont vécu des histoires très différentes en termes de secteurs d'activité - des équipements thermiques à la téléphonie mobile, aux médias et aux jeux vidéo en passant par l'agroalimentaire, le service de la poste, le conseil aux entreprises, une entreprise sociale ou les urgences médicales. Leurs histoires se sont déroulées dans des contextes variés, allant de créations d'entreprise à des situations de redressement, en passant par des phases de développement accéléré et de transformation. Certains y ont exercé le rôle de dirigeant, et d'autres une responsabilité fonctionnelle ou opérationnelle au sein de leur entreprise.

Tous ont apporté leur pierre à l'édifice pour étayer ma vision du leadership en mode projet. Les entretiens que j'ai eus avec eux, comme ceux que je continue à avoir avec d'autres entrepreneurs ou managers dans le cadre de mon blog 321leaders.com, m'ont renforcé dans mon intime conviction que tous nos environnements regorgent d'opportunités d'entreprendre, et que c'est à chacun(e) de nous de les saisir.

Les managers comme les candidats à la création d'entreprise doivent donc décider si le leadership en mode projet leur convient et se préparer si c'est leur choix à devenir un leader entrepreneurial, en trois étapes :

  1. Entreprendre en s'investissant dans des projets compatibles avec ses atouts et ses aspirations, 
  2. Démontrer sa capacité à inspirer son équipe et à la mener à la réussite; 
  3. Anticiper sa trajectoire de développement personnel et le management des transitions qui pérenniseront la dynamique de projet.

Ils auront quelques questions à se poser avant de renoncer à la posture du manager hiérarchique et de se lancer dans le leadership en mode projet :

  • Sont-ils capables d'expliquer la raison d'être et les bénéfices des projets qu'ils choisissent? De construire une ambition partagée avec leurs équipiers? D'établir des principes de fonctionnement durables au sein de leurs équipes?
  • Sauront-ils gérer les attentes et choisir le bon tempo de mise en oeuvre de leurs projets, sans oublier les moments de respiration

Interview de Philippe Masson par Aude David

Aucun commentaire:
[Interview] Emporter l'adhésion de ses équipes
Publié le 13/03/2017 par Aude David

Pour mobiliser ses équipes, il faut réunir plusieurs ingrédients, selon le dernier livre de Philippe Masson, 3-2-1 Leaders. Construire un projet porteur de sens, faire appel au collectif, développer l'autonomie des équipes... comment appliquer ces principes en tant que directeur commercial ?


Pour qu'une équipe adhère à un projet, vous dites que celui-ci doit être porteur de sens. Est-ce possible auprès de commerciaux ?

Selon moi, c'est tout à fait possible, j'ai accompagné plusieurs directeurs commerciaux sur leurs projets. Plusieurs opportunités naturelles peuvent être porteuses de sens pour une équipe commerciale : quand on lance un nouveau produit par exemple, c'est le moment de ne pas se contenter de calculer les bonus et les incentives possibles, mais de faire comprendre à ses équipes le sens de ce lancement, sa base économique, la valeur que la solution apporte au client. (...)


Lire la suite sur ACTIONCO


Premiers résultats du quiz: zones de confort et terrains difficiles...

Aucun commentaire:
L'analyse des résultats cumulés à date du quiz "les 15 clés du leadership" nous permet, en relevant pour chaque critère la proportion de réponses extrêmes ("c'est un de mes talents reconnus", ou, à l'inverse "j'ai du mal"), de dégager de premières tendances:




Deux des clés ( "Distribuer et redistribuer les rôles en fonction du contexte", et "Expliquer la raison d'être et les bénéfices des projets que je choisis" ) sont beaucoup plus fréquemment perçues comme des talents reconnus que comme des zones de difficulté.

Trois des clés (en premier "Choisir les projets dans lequel je m'investis", mais aussi "Agir au bon moment" ou "Attirer et engager durablement les compétences dont mon projet a besoin") sont à l'inverse beaucoup plus souvent perçues comme des obstacles difficiles à franchir que comme des zones de confort. Et deux autres sont perçues majoritairement, mais avec un écart moindre, comme des handicaps plutôt que des atouts: "Gérer les attentes et les respecter", et "Me changer pour mieux conduire mes projets".

Vous reconnaissez-vous dans ce constat?

Merci à nos visiteurs qui ont déjà répondu et qui nous ont permis de dégager ces premières tendances.

 Et merci d'avance à tous ceux qui vont le faire à la lecture de cet article, en cliquant sur le lien ci-dessous

"3-2-1 Leaders" en bonne compagnie à la Fnac!

1 commentaire:
Le livre est désormais disponible en rayons...


...et ce en très bonne compagnie!


Mais aussi évidemment disponible à la Fnac ou sur Amazon via le net:

Portrait de leader : Fidji Simo, en charge du secteur vidéo de Facebook

Aucun commentaire:
Fidji Simo, jeune Sètoise d'une trentaine d'années, vient d'avoir les honneurs des Echos, avec un portrait qui la décrit comme "l'étoile montante de Facebook"

Et pour cause, cette jeune leader entrepreneuriale a franchi tous les plafonds de verre après avoir migré dans Silicon Valley et quitté eBay pour s'occuper des offres vidéo de Facebook.

Nos visiteurs retrouveront bien dans son histoire deux des exigences du leadership en mode projet:

- la passion et l'engagement total dans ses projets
- le courage de se lancer et d'innover

Pour la troisième exigence (l'altruisme), nous retrouvons dans l'interview ci-dessous qu'elle a accordé à BFM  en juin 2016 des signes encourageants (obsession pour l'expérience vécue par les utilisateurs et souci de valoriser les contributions de son équipe).



Il faudrait la connaître mieux pour être certain qu'elle peut aussi sacrifier ses intérêts individuels pour assurer la réussite d'un projet d'équipe.