4 ) Savoir cultiver des relations de confiance

Un leader doit exploiter le pouvoir de la confiance pour tirer parti des talents de ses équipiers et pour stimuler la contribution des partenaires de son projet, tout en restant lucide dans ses paris sur la confiance et en évitant de prendre des risques déraisonnables.

L'art de concilier sa volonté de travailler en confiance et ses besoins de contrôle se résume selon mon expérience à trois principes :

1 ) Donner sa chance à la confiance: Le rôle le plus essentiel d'un manager est sans doute d'établir des relations de confiance avec ses collaborateurs et entre les membres de son équipe.

2 ) Apprendre à créer et à préserver des relations de confiance: On construit des relations de confiance en trouvant pour chaque rôle les bonnes compétences, en instaurant des règles de jeu claires, et en communiquant sincèrement; mais il est facile de trahir la confiance de ses interlocuteur, même avec de bonnes intentions


3 ) Gérer ses risques en se méfiant de ses préjugés: La confiance, c'est un pari que vous faites sur les compétences et les comportements des gens. Vous avez donc intérêt à savoir sur qui vous pariez et jusqu'où vous êtes prêt à miser. Sans oublier que vous n'êtes pas infaillible et que vos jugements peuvent être biaisés.

Le témoignage de Jacques Lebeau sur l'introduction d'une dynamique de mise en valeur des talents au Service de l'administration du personnel et de la paie du Groupe La Poste illustre la force d'un pari sur la confiance; celui de Sigurd Reinton sur les sauvetage du London Ambulance Service montre la nécessaire combinaison des trois leviers - compétence, règles de jeu et communication- pour restaurer la confiance.


*******
Ce thème de la confiance est développé dans le chapitre 4 : Cultiver des relations de confiance

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire. Bonne journée !